keyvision
keyvision
keyvision
Question du mois
Testez vos connaissances sur la forêt!

Avril

Fichtenkreuzschnabel 200.jpg
Le bec-croisé des sapins nourrit sa progéniture avec des graines d’épicéa. Grâce à la forme particulière de son bec, il peut extirper les graines se trouvant dans les cônes d’épicéa.
Certains l’aiment, d’autres voient rouge à son évocation : l’épicéa, ou sapin rouge. Pourtant il n’y peut rien, car en fin de compte c’est l’homme qui l’a planté là où il pousse aujourd’hui - et où il n’a plus forcément sa place aujourd’hui -, à savoir dans les parties inférieures du Plateau suisse. C’est dans les régions alpines pluvieuses d’altitude moyenne à élevée qu’il se sent le mieux. Au début du XVIIIe siècle, en Suisse comme ailleurs, on a abattu beaucoup plus d’arbres qu’il n’en repoussait dans les forêts, et les paysans ont déboisés des forêts pour gagner du terrain de pâturage. Plus tard, grâce à la sévère loi suisse sur les forêts, la récolte a été limitée au nombre d’arbres repoussant annuellement. Pour reboiser le plus rapidement possible les forêts surexploitées qui avaient beaucoup souffert, on a planté à grande échelle de l’épicéa, essence à croissance rapide et peu exigeante. Cependant, au fil des années, les propriétaires forestiers remarquèrent que les monocultures d’épicéa étaient très sensibles aux tempêtes et que les nombreuses aiguilles à terre provoquaient une acidification du sol. Aujourd’hui, on encourage le développement de forêts mixtes naturelles, qui comportent d’ailleurs aussi beaucoup d’épicéas.

Pourquoi l’épicéa est-il si apprécié des propriétaires forestiers et de la filière du bois?

  1. C’est l’essence la plus appréciée comme sapin de Noël
  2. Parce que ses aiguilles sentent bon le citron
  3. Il donne un excellent bois d’œuvre et de construction

Merci d' envoyer la réponse accompagnée de votre adresse à info(at)wald.ch et n'oubliez pas d'indiquer le prix que vous souhaitez! Bonne chance!

Sonneries. Charge sur ton portable des sonneries empruntées au monde de la forêt!



Mots croisés

A l'occasion de la Journée internationale de la forêt ou simplement pour le début du printemps, un concours de mots croisés doté d’une belle palette de prix vous attend. Merci de cliquer sur l'image pour trouver le mots croisés complet et toutes les informations. A vos crayons!

 

<slink1>



Solution de février

115829.jpg
Cet if est fortement blessé par l'animal en question et va mourir. Photo Jacqueline Bütikofer/ForêtSuisse
Cet animal impressionnant est le plus grand mammifère de Suisse, à part de l'ours et du loup. Le mâle pèse jusqu’à 220 kg, la femelle jusqu’à 130 kg. A la fin du XIXe siècle, il avait pratiquement été exterminé en Suisse, mais aujourd’hui, environ 35 000 individus vivent dans notre pays. Il entreprend de grandes migrations, se nourrit d’herbacées et de graminées mais aussi d’écorce, d’aiguilles et de feuilles d’arbres, engloutissant chaque jour quelque 14 kg de nourriture en moyenne. A noter qu’il peut bouger ses oreilles indépendamment l’une de l’autre. En été, son pelage prend une couleur rougeâtre, comme le signale son nom français, alors qu’en automne et en hiver il est plutôt gris-brun. Lorsque ses bois spectaculaires se sont entièrement formés, le mâle enlève chaque année le velours qui les recouvre en les frappant et en les frottant à des troncs jusqu’à ce qu’ils soient bien brillants. Ce faisant, il provoque souvent des blessures qui affaiblissent fortement l’arbre. Pour cette raison, mais aussi parce qu’il aime brouter les jeunes arbres comme le chêne et le sapin blanc, l’imposant animal n’est guère apprécié des propriétaires de forêts et des forestiers. En raison de sa taille, il n’a pas de prédateur naturel, et ses populations sont régulées par la chasse. Comment s’appel cet animal qui a été désigné animal de l’année en 2017?

Réponse. Le cerf

Le gagnant
Luc Schwarb, 5070 Frick

Nos félicitations!



Les prix du concours
schlag_Waldfuehrer_FR_ 200.jpg
Zoom

Guide des curieux en forêt
300 questions et réponses sur les forêts, les arbres et les animaux

250 pages, nombreuses illustrations, broché
8e édition, 2016
ISBN 978-3-85932-796-2

Disponible auprès de WERD&Weber AG Verlag ou de ForêtShop

Nouvelle édition 2016!

78630.jpg

 

Un couteau de poche Victorinox "Forester"
avec 12 outils