keyvision
keyvision
keyvision
JIF 2016: Eau et forêt

Le 21 mars, la Journée de la forêt JIF 2016 est placée sous le signe de l'eau et de la forêt.

Dans de nombreuses régions de Suisse, l'eau souterraine provenant de bassins versants boisés parvient aux consommateurs sans aucun traitement. Grâce à la fonction de filtre naturel des sols forestiers couverts riches en racines et en micro-organismes, la qualité de l'eau est en général excellente.

Fiche d'information de ForêtSuisse "Forêt et eau potable"
Communiqué de presse de ForêtSuisse

Bref aperçu historique sur le développement de la forêt et de l'eau
La journée internationale de la forêt (21 mars) suivie de celle consacrée à l’eau (22 mars) sont pour l'office fédéral de l'environnement OFEV l’occasion de faire le point sur le développement et l’utilisation de ces deux ressources indispensables à la vie, de montrer comment elles ont été surexploitées et comment elles sont gérées et protégées aujourd’hui. Un bref aperçu historique permet de présenter l’évolution et les enjeux actuels.
Dossier

Questionnaire de la FAO sur la JIF
Vidéo de la FAO



Mots-croisés JIF 2016 - solution

Karten ITWRaetsel_3483 200.jpg
Zoom

Voici un choix de jolies cartes avec le mot mystère.
A l’occasion de la Journée internationale de la forêt JIF 2016, était organisé un concours de mots-croisés doté d’une belle palette de prix. Environ 1000 bulletins ont été renvoyés portant presque tous la bonne réponse "EAU POTABLE". Le tirage au sort qui vient d’être effectué dans les locaux de ForêtSuisse a permis de désigner les gagnants:

 

  1. Nanette Pasquier, 1225 Chêne-Bourg GE
  2. Andreas Flükiger, 7522 La Punt GR
  3. -10.: Marie-H. Renz, 1752 Villars-sur-Glâne. Marc Bidermann, 3274 Hermrigen. Gertrud Bertschi, 8604 Volketswil. François Sandmeier, 1012 Lausanne. Jean-Romain Héritier, 1965 St-Germain. Marc Bonelli, 8472 Seuzach. Liselotte von Niederhäusern, 3663 Gurzelen. Katja Schmid, 3665 Wattenwil.

Les organisateurs du concours félicitent ces personnes et remercient l’ensemble des participants qui ont pris part au concours.

Prix
1er prix: des bons REKA pour une valeur de 500 francs
2e prix: un bon d’achat de 100 francs de ForêtShop, le magasin d’articles forestiers de ForêtSuisse
3e – 10e prix: un couteau «Forester» Victorinox

Solution
Voici la solution du mots-croisés
Pour voir le mots-croisés, merci de cliquer ici

 



Que signifie la Journée internationale de la forêt?

La Journée internationale de la forêt (JIF) a été lancée dans les années 1970 par la FAO (Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture). Des activités sont organisées pour communiquer au public des informations et des impressions sur le rôle et l’importance des forêts. L’accent est mis sur leurs multiples fonctions et les diverses facettes de leur exploitation humaine. La JIF a lieu chaque année le 21 mars. En Suisse, le thème en est choisi chaque année par l’Office fédéral de l’environnement (OFEV) en concertation avec les organisations intéressées.



Journée internationale de la forêt 21 mars 2015

La Journée internationale de la forêt JIF est consacrée cette année au "capital forêt et à la valorisation des prestations forestières". De quoi s’agit-il? Le tiers du territoire suisse est couvert de forêts. Qu’adviendrait-il sans elles? Des vallées entières ne seraient plus habitables, près de la moitié des plantes et animaux disparaîtraient, nous perdrions une zone de loisirs et de détente de grande valeur, notre eau potable serait menacée, la quantité de CO2 dans l’air exploserait et nous devrions aller chercher notre bois loin d’ici. Or, pour que la forêt remplisse les fonctions que nous évoquons, il faut y prélever des arbres pour permettre son rajeunissement, entretenir chemins et sentiers, s’occuper des jeunes pousses en devenir. En un mot: il faut la soigner. Tout comme les paysans cultivent leurs champs, les forestiers soignent leurs forêts.


Dossier concernant les prestations de la forêt

Fiches d'information d'Economie forestière Suisse

Focus de l'Office fédéral de l'environnement



Journée internationale de la forêt 21 mars 2014

La Journée de la forêt est consacrée cette année à l’«Utilisation du bois suisse». Matériau écologique aux utilisations multiples, le bois pousse tout seul et presque inaperçu à portée de notre main. Il est apprecié et la construction en bois est en plein essor. Mais elle emploie souvent des éléments en bois préfabriqués et importés. Les propriétaires de forêts et les scieurs ont donc des problèmes de vente. C'est à dire que les coupes de bois diminuent et que les forêts vieillissent. Mais une forêt exploitée est souvent plus riche en espèces qu'une forêt délaissée, parce que beaucocup d'animaux et de végétaux on besoin de lumière et de chaleur. 

Schweizer_Holz_rot_f klein.jpg
Le «Certificat d’origine bois Suisse» atteste la provenance suisse du bois. Il permet de communiquer les valeurs positives liées à la qualité suisse dans les domaines des caractéristiques des produits, des méthodes de production, de l’environnement et des conditions cadres générales.

 

Plus d'informations

Communiqué de presse d'Economie forestière Suisse
FOCUS de l'OFEV: Dix bons arguments en faveur du bois suisse
Storymap: Des bâtiments et des objets en bois suisse



Video
Video de la FAO (Food and Agriculture Organization of the United Nations) à l'occasion du JIF 2014. En langue Anglaise.


Journée internationale de la forêt 21 mars 2013

En 2013, la Journée internationale de la forêt a commémoré 300 ans de sylviculture durable. Dans son ouvrage de référence «Sylvicultura oeconomica», paru en 1713, l’Allemand Hans Carl von Carlowitz a été le premier à formuler clairement le principe d’une gestion durable des forêts. Témoin du pillage des forêts européennes, il a donné pour règle de ne pas récolter plus de bois qu’il n’en pousse. Ce principe s’est aussi imposé en Suisse, où il est fidèlement suivi aujourd’hui encore. Grâce à sa législation stricte en comparaison internationale et à sa longue tradition sylvicole, notre pays a valeur d’exemple pour une gestion forestière durable. La surface forestière – un tiers du territoire national – est rigoureusement protégée et la quantité de bois sur pied augmente même dans bien des régions. La sylviculture est proche de la nature et répond depuis des décennies à des exigences écologiques très élevées. Nos forêts abritent plus du tiers des espèces animales et végétales indigènes tout en offrant aux humains de précieux espaces de détente.

Site de l'OFEV
Infos sur la JIF d'Economie forestière Suisse et de "Nos forêts. Une richesse pour tous."