Ma forêt.
Ta forêt.

Ma forêt.
Ta forêt.


Je maintiens l’équilibre de ma forêt.
Afin qu’elle te donne de l’énergie.

Claude-André Montandon

Chef du service forestier à Couvet (NE), commune de Val-de-Travers

Claude-André Montandon, forestier ES, est garde et gérant de la forêt jardinée publique appartenant à la commune de Val-de-Travers. Une forêt jardinée est une forêt permanente où sont uniquement abattus des arbres isolés, surtout de taille importante. Les forêts jardinées conservent ainsi leur caractère, souvent même sur plusieurs siècles, et restent toujours jeunes et en bonne santé.

Notre forêt est le parfait exemple d’une forêt jardinée. Avec nos équipes, nous veillons à ce qu’elle garde son équilibre et abrite un mélange harmonieux de jeunes et de vieux conifères et feuillus. Un immense sapin fait la fierté de cette forêt primitive. Ce sapin blanc a plus de 250 ans et fait près de 60 mètres. Il s’agit du plus grand sapin de Suisse.

Des visiteurs du monde entier viennent admirer notre forêt, qui est décrite dans tous les principaux livres d’économie forestière. Nous devons intervenir régulièrement afin de pouvoir conserver cet héritage du XIXe siècle. Notre travail est rarement visible, mais d’autant plus concret. Grâce à la régénération permanente de la forêt, nous pouvons stabiliser son peuplement et le maintenir en bonne santé. Dernier point à ne pas négliger, la forêt peut ainsi stocker de grandes quantités de CO2.

Bienvenue dans ma forêt. En collaboration avec mon équipe, je veille à ce que cette forêt reste jeune et en bonne santé afin qu’elle soit, pour toi aussi, une source de jouvence et d’énergie.

Forêt jardinée

Une forêt jardinée est une forêt permanente qui est régénérée en continu. Forme particulière de la futaie, cette forêt permet une exploitation durable sur des surfaces relativement petites. Dans une forêt jardinée, des arbres de tous les âges et de toutes les hauteurs se côtoient sur une surface réduite. L’exploitation s’effectue par l’abattage d’arbres isolés, ce qu’on appelle le «jardinage», une coupe à blanc massive n’ayant pas lieu. La forêt jardinée peut ainsi rester stable et en bonne santé.

 

Durabilité

Tout le monde parle aujourd’hui de durabilité, mais ce terme trouve son origine dans l’économie de la forêt et a été défini au début du XVIIIe siècle eu égard à une pénurie du bois croissante suprarégionale. Cette devise de la durabilité n’est plus réservée à la seule production du bois. Un grand nombre de fonctions de la forêt doivent être assurées sur le long terme – des exigences envers la forêt qui se contredisent en partie et évoluent souvent plus rapidement que la forêt elle-même. Nous essayons d’intégrer ces demandes en perpétuelle évolution, les besoins, la disposition à payer et le sentiment du grand public dans une stratégie globale dans la gestion forestière. Afin que nous puissions atteindre nos objectifs et répondre à tes souhaits concernant notre forêt.