Ma forêt.
Ta forêt.

Ma forêt.
Ta forêt.


Je travaille dans la forêt.
Afin que tu puisses t’y
promener sans crainte.

David Kessler

Apprenti forestier-bûcheron à Lausanne

David Kessler ne pourrait pas imaginer de plus beau poste de travail que la forêt. Celle de Sauvabelin, où il fait son apprentissage, appartient à la ville de Lausanne, qui en a confié l’entretien à une équipe de forestiers et de spécialistes, dont fait partie David Kessler.

La forêt de Sauvabelin est fréquentée par beaucoup de gens qui y font du sport ou sont à la recherche de calme. Parmi ces personnes, rares sont celles qui se rendent compte du travail nécessaire à l’entretien et à l’exploitation d’une forêt et la plupart ne savent pas pourquoi certaines mesures sont indispensables. Pourquoi par exemple doit-on abattre des arbres? David Kessler connaît parfaitement les réponses possibles à cette question. Même s’ils semblent en bonne santé, certains arbres peuvent en effet être dangereux pour les promeneurs. D’autres font de l’ombre à de jeunes sujets et les privent ainsi de la lumière dont ils ont besoin pour grandir. Et parfois, un abattage contribue à augmenter la biodiversité.

En Suisse, les forestiers-bûcherons bénéficient d’une excellente formation. Ils ne travaillent pas seulement directement dans la forêt, mais sont aussi très bien formés au niveau théorique. Les apprentis en forêt passent beaucoup de temps à entretenir les jeunes forêts ainsi qu’à maintenir en état les chemins et les infrastructures. Ils veillent ainsi à ce que la forêt reste accessible à tous et invite à la détente à toutes les saisons

Formation

La Suisse est couverte d’environ 30% de forêt. Afin qu’il en soit longtemps ainsi, près de 6000 personnes exercent des professions liées à la forêt. Pour garantir une exploitation et un entretien professionnels de cette forêt, il est indispensable de pouvoir compter sur des spécialistes de différents domaines, ayant la formation correspondante. Pendant leur apprentissage, les forestiers-bûcherons et les praticiens forestiers en formation apprennent les bases pour garantir une utilisation et une préservation durables de nos ressources. Le profil professionnel est varié, responsable et rempli de défis. La formation en entreprise et dans une école professionnelle est complétée par des cours interentreprises. ForêtSuisse donne tous les ans une cinquantaine de cours interentreprises réunissant au total environ 750 participants.

 

Protection du climat

La forêt joue également un rôle important pour la protection du climat et est considérée à juste titre comme «poumon vert», puisqu’elle filtre l’air et produit de l’oxygène. Par ailleurs, notre garde forestier exploite la forêt selon un plan sophistiqué de sorte qu’elle puisse stocker une quantité optimale de CO2. Avec la vente de certificats de CO2, nous finançons cette prestation et pouvons réaliser des travaux dans la forêt qui ne pourraient pas l’être autrement.